Outils divinatoires : de quoi se sert généralement un voyant ?

Les professionnels de la voyance peuvent recourir à différents outils ou techniques pour pénétrer l’univers mystérieux de l’au-delà. Certains de leurs outils sont bien connus du grand public comme les cartes de tarot, les lignes de la main, le marc de café, mais il en existe d’autres plus insolites et mystérieux, par exemple la boule de cristal, le pendule divinatoire…

Les supports de travail des voyants

La voyance évoque un univers mystérieux qui a recours à des outils divinatoires plus ou moins complexes et originaux. La boule de cristal et le tarot tiennent une place privilégiée, mais il existe de nombreux autres supports : lecture des lignes de la main, le sel (alomancie), les taches d’encre, le pendule divinatoire, le marc de café, le feu, les aiguilles et les épingles (acutomancie), le coq (on lui jette des grains et on observe ceux qu’il va picorer en premier), les cendres, les végétaux… La liste n’est pas complète car elle varie aussi selon les pays et les cultures. Il convient aussi de remarquer que certains professionnels de la voyance travaillent sans aides car ils sont psychologiquement doués et de ce fait se servent uniquement de leur perception mentale.

Choisir un voyant selon le support

Face à la multiplicité des outils divinatoires et des techniques de prédiction, une personne attirée par la voyance peut avoir du mal à choisir un voyant ou un medium. De plus, il n’est pas simple de se repérer dans cet univers où les arnaques sont très fréquentes. Il est conseillé de prendre son temps pour choisir un voyant et d’opérer un tri parmi les outils divinatoires en écartant de prime abord ceux qui paraissent trop mystérieux ou pas très clairs. Il est important de choisir un voyant ou un medium qui peut attester d’une bonne expérience dans un domaine précis que ce soit en numérologie, astrologie, cartomancie, chiromancie, etc. En quelques séances, le professionnel doit vous permettre d’atteindre vos objectifs sinon n’hésitez pas à consulter quelqu’un d’autre.

Opter pour un art divinatoire basé sur les perceptions

Si vous êtes sceptique sur l’efficacité des outils divinatoires utilisés par certains voyants et médiums, vous pouvez vous tourner vers un professionnel qui pratique la voyance sans aides et qui n’utilise que sa perception mentale. Cette forme de voyance exige un degré élevé de concentration et une interprétation explicite de ce qu’il voit. Certaines visions peuvent être très claires et d’autres peuvent présenter un contenu confus. Les voyants qui travaillent avec un support, une boule de cristal ou des cartes ont précisément recours à cet instrument spirituel pour pouvoir se concentrer plus facilement et plus précisément.

Choisir son type de voyance : définir ses besoins, ses attentes et ses croyances avant toute chose
Voyance par chat : est-ce-que ça marche vraiment ?