Modes de paiement et voyants charlatans : comment éviter les arnaques de la voyance ?

Depuis l’engouement pour les e-services, les voyants ainsi que les médiums ne veulent pas  être en reste. En effet, ils sont désormais beaucoup à proposer leurs services de voyance en ligne. Cependant, si la plupart d’entre eux sont des professionnels, il faut rester vigilant face aux personnes malintentionnées. Découvrez comment éviter les escrocs de la voyance pour ne pas perdre inutilement votre argent.

Optez pour un voyant œuvrant dans un cadre légal

Lorsque vous visitez une plateforme de voyance comme temporel-voyance.com, il est impératif de retrouver les informations concernant le prestataire : son nom en entier ou sa marque. Par la suite, vous devez également voir son numéro de Siret ou Kbis pour reconnaître rapidement son adresse exacte. Vérifiez les informations concernant son tarif  hors taxe et tout taxe comprise pour éviter les éventuels malentendus. Un individu proposant ses prestations en tant que voyant, mais qui n’est pas en règle, travaille simplement dans l’illégalité. En conséquence, les risques de se faire arnaquer sont importants,  vous n’avez aucune idée précise de son identité puisqu’il n’est pas déclaré.

Quelques conseils pour déceler les charlatans

Il faut savoir qu’une consultation de voyance par téléphone, ou par tout autre support s’élève en moyenne entre 20 à 100 € environ. Une personne malintentionnée imposera petit à petit une facture plus élevée par rapport à l’initiale. Souvenez-vous des tarifs proposés au début de la séance, et ne payez aucun surplus même si ce dernier l’exige. Maître de la persuasion, un arnaqueur professionnel mettra tout en œuvre pour vous soutirer le maximum d’argent. De ce fait, il faut rester vigilant et quitte à interrompre la consultation en cas d’insistance de sa part. Deuxième méthode à connaître : fournir le moins d’information personnelle au voyant, en particulier les données de votre carte bancaire.

Précautions à prendre pour une consultation à distance

Si vous préférez les consultations à distance par rapport aux séances au cabinet, il est essentiel que vous conserviez toutes vos factures. Il est également primordial que vous vérifiiez à chaque fois la légalité de l’activité et enregistriez les renseignements liés au voyant. En cas de méfiance, vous avez le droit de prendre contact avec des associations de consommateurs pour signaler un éventuel abus de confiance. Et souvenez-vous, si vous devez compléter une quelconque information personnelle (numéro carte bancaire, compte PayPal ou autre), confirmez avant tout l’identité du prestataire. Les paiements par chèque ou mandat cash ne présentent aucun souci au niveau de la sécurité.

Choisir son type de voyance : définir ses besoins, ses attentes et ses croyances avant toute chose
Voyance par chat : est-ce-que ça marche vraiment ?