La voyance par le pendule : comment ça marche ?

La voyance par pendule divinatoire est l’un des outils de divination les plus utilisés. Il est facile à manier et de nombreux pleureurs l’emploient également. Le pendule divinatoire doit être choisi avec soin. Les pratiquants devraient se sentir à l’aise avec leurs outils. Par conséquent, il ne doit pas être trop long, trop court ou trop lourd.

D’où vient la divination par le pendule ?

L’origine de la divination pendulaire remonte au 17e siècle, lorsqu’elle était utilisée pour trouver de l’or. C’est l’un des outils de l’art de divination les plus exploités. De nombreux pleureurs le manipulent également.  Depuis le XVIIIe siècle, les personnes ayant une vision en présence de différents matériaux se servent de pendules. Il est généralement utilisé pour rechercher des animaux, des personnes ou des objets perdus. Le pendule divinatoire est un objet composé de fil métallique, qui est attaché au poids. Il utilise le principe du pendule, c’est-à-dire un poids qui oscille autour d’un axe fixe, et son swing a une signification profonde. Le praticien doit être à l’aise avec son support de travail. Habituellement, le contrepoids est en métal, en bois ou en cristal, tandis que ce dernier est suspendu à une chaîne de 5 à 25 cm de long.

Comment utiliser le pendule divinatoire ?

Avant d’avoir recours au pendule divinatoire, le médecin doit s’assurer qu’il est installé dans une pièce calme et douce. Il est également préférable que la table du praticien soit en bois et que tous les objets métalliques soient retirés autour du pendule. Il est formellement interdit de toucher le sol avec vos pieds. La façon de tenir le pendule est aussi importante. Le pendule divinatoire doit être placé exactement entre le pouce et l’index. Lorsque ce dernier est droit et stationnaire, il peut commencer à répondre aux questions causées par les oscillations dues aux vibrations transmises. Si vous liez des objets, des images ou des cartes à la question, vous pouvez les placer sous le pendule divinatoire. Ce dernier a répondu oui ou non et vous avez votre réponse.

Que faire en cas d’erreur ?

Par convention, si le pendule divinatoire tourne dans le sens horaire, la réponse est « oui », dans le cas contraire, la réponse est « non ». Il est important de définir une fois pour toutes les règles. Parfois, le problème n’est pas suffisamment exprimé. Dans ce cas, vous devez expliquer à nouveau la situation jusqu’à ce que vous obteniez «Oui» ou «Non». Chaque question doit être aussi claire que possible. De même, il peut ne pas y avoir de réponse. Il est donc nécessaire de poser cette question lors de la consultation ultérieure. Il est recommandé de ne pas mélanger les thèmes et les sujets en une seule session, ou d’essayer d’influencer le pendule divinatoire avec la réponse attendue.

Choisir son type de voyance : définir ses besoins, ses attentes et ses croyances avant toute chose
Voyance par chat : est-ce-que ça marche vraiment ?