Devin et voyant : les différences et les nuances

Entre les divers services de voyance et de divinations proposés en ligne ou par téléphone, beaucoup de personnes se perdent face à la spécificité de chaque discipline. Certaines personnes les considèrent même comme une seule et même pratique. Pourtant, les nuances entre un devin et un voyant ne sont pas négligeables. Bien qu’elles ne soient pas évidentes, les prendre en compte permet de savoir à que type de pratique s’adonner lors de ses séances de voyance par téléphone, par exemple.

La notion de la voyance

La voyance est souvent perçue comme un don de la nature au voyant. Elle est donc caractérisée par une capacité, hors du commun, qui est acquise naturellement. Cette faculté permet ainsi de percevoir des informations, que ce soit par des flashs, des prémonitions ou encore des songes. Il existe autant de formes de voyance que de modes de perception. Certains voyants se servent de supports, comme des cartes, une pendule ou des boules de cristal pour exercer leur don. Pour avoir accès à des services de voyance, cliquez ici.

La notion de la divination

La divination est traduite par l’interprétation des messages divins. Elle peut se décliner sous plusieurs formes d’arts divinatoires, comme l’astrologie, la numérologie, la chiromancie ou le tarot. La divination se sert alors, principalement, de support dans sa pratique. Les réponses aux questions posées sont tirées à partir de ces supports avant d’être interprétées. Un devin devra ainsi maîtriser toutes les connaissances liées au type de support qu’il utilise avant de pouvoir émettre des interprétations exactes.

La différence entre voyance et divination

La principale différence entre voyance et divination réside dans la source d’acquisition de leurs capacités de prédiction. En effet, un voyant acquiert ses facultés naturellement d’une manière inexplicable ; tandis que les facultés d’un devin s’obtiennent par l’accumulation de connaissances par ses propres moyens.

L’utilisation de support est le point qui rend la différenciation de ces deux pratiques, encore plus difficile. Les supports utilisés peuvent, effectivement être les mêmes. Toutefois, pour un devin, les supports servent de source de réponse même lors de la pratique. Les réponses sont principalement obtenues par l’interprétation de ce que disent les supports. Quant aux voyants, les supports ne servent qu’à canaliser leur don. Ce qui rend la pratique possible, avec ou sans support. Autrement dit, la voyance ne se contente pas de lire dans les cartes ou dans la boule de cristal, mais s’en sert seulement pour matérialiser ses perceptions.

Avec quels accessoires peut-on pratiquer la divination ?
La divination en se servant d’un instrument : cartomancie, radiesthésie et autres…